Centre Entraînement Close-Combat

Centre d'Entraînement au Close-Combat

La boîte à malices de l’Instructeur Touzani

IMG_1459
IMG_1454

Frédéric Touzani a sorti de sa « boîte à malices », en les présentant les unes après les autres, ses plus belles pièces: briquet-rasoir, carte de crédit affutée, bague-poinçon…

A la faveur de la 13ème séance de la saison 2014/2015, ce lundi 24 novembre en section complète, est intervenu l’Instructeur émérite Frédéric Touzani. L’objet de sa visite était de faire une présentation, aux élèves de close-combat du lundi soir, de sa « boîte à malices » : autrement dit l’exposition commentée des armes blanches récupérées sur la voie publique ces dernières années alors qu’il était en service.

IMG_1456

In memoriam

Comme toujours, cet inventaire – dont les pièces sont toutes plus ignobles les unes que les autres – a permis aux combattants de la section Miletto d’arriver très vite à une conclusion simple: en dépit de l’idée reçue, et répandue parmi les sports de combat ou les self-défenses civiles, qu’une attaque au couteau aura lieu avec une arme par nature telle le couteau de Rambo, une agression dans la rue est généralement perpétrée avec une arme par destination: ouvre carton transformé en griffe, clef de voiture affutée, carte de crédit en lames de rasoirs… La liste est longue. Et doit faire comprendre aussi une vérité que l’on ne répétera jamais assez: dans la plupart des cas, la victime d’une arme blanche n’a pas le temps de voir la lame.

En résumé, la sensibilisation aux armes blanches est un point important aujourd’hui dans la formation du combattant corps-à-corps: on ne peut plus laisser aux élèves de fantasme. Dans le choc d’un combat au couteau, on est forcément blessé. Pour le dire comme Vladimir Jankélévitch (« Le meilleur des mondes n’est que le moins mauvais » ), il s’agira dans ces situations ultimes de luttes rapprochées d’être blessé le moins sévèrement possible.

IMG_1463

L’Aide-moniteur GIL en pleine démonstration du chin-jab.

Après que Frédéric Touzani a fini son intervention, l’instruction a directement commencé par « la partie principale »: l’Aide-moniteur GIL a brillamment démontré, puis fait travailler, une technique traditionnelle de close-combat héritée de la Seconde guerre mondiale et issue de la doctrine Fairbairn: le chin-jab. Et en moins de 20 minutes, les élèves de close-combat de la section Miletto arrivaient à restituer sans erreur ce coup redoutable de nos Anciens.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Related posts

Semaine 22 compte rendu.

Semaine 22 compte rendu. Ce lundi 29 mai, notre échauffement était constitué entre autres...

Séance n°24 (compte rendu)

Instruction menée par C. GEMELLI.  Orientation générale: rusticité/combat corps-à-corps.  Thème technique: le chin-jab de...

Les commentaires sont actuellement fermés.

Top