Centre Entraînement Close-Combat

Centre d'Entraînement au Close-Combat

Séance n°36 (compte rendu) – le « wrist throw »

fairbairn-27

Le koté-gaeshi faisait évidemment parti des premières techniques de close-combat enseignées par Fairbairn. Ce dernier le présentait à ses élèves dans son module de projections de l’adversaire (mais comme on peut le voir sur le dessin ci-dessus, il prévoyait une finition plutôt brutale…).

En ce lundi 26 mai 2014, la section de close-combat de Paris-IDF a retravaillé le koté-gaeshi d’Aïkido, présentée la semaine précédente au cours de la séance n°35.

Cette technique est l’une des premiers gestes de close-combat, issus des arts martiaux traditionnels (judo et ju-jitsu). Elle a d’abord été diffusée pendant la Seconde guerre mondiale par le Major Fairbairn et était alors intitulée « the wrist throw » (ou « projection par le poignet »).

Comme nous le rappelions la semaine dernière, le close-combat moderne a intégré cette clef de poignet dans son module « d’intervention professionnelle » (Non lethal techniques), notamment dans l’armée de terre américaine.

C’est pour ces raisons-là, à la fois d’ordre historique mais aussi pratique (le close-combat doit permettre aujourd’hui au citoyen de répondre à une agression dans le cadre légal), que le kote-gaeshi doit être constamment répété par le combattant.

NB: comme les élèves de la section l’ont pratiqué ce lundi, on peut introduire des percussions dans le « wrist throw » selon que la situation se dégrade… Par exemple un coup de tibia génital suivi d’un coup de tête.

Related posts

Séance n°24 (compte rendu)

Instruction menée par C. GEMELLI.  Orientation générale: rusticité/combat corps-à-corps.  Thème technique: le chin-jab de...

Les commentaires sont actuellement fermés.

Top