Centre Entraînement Close-Combat

Centre d'Entraînement au Close-Combat

Séance de close-combat du mercredi 26 avril 2017

26:04:2017

Ce mercredi 24 avril, au centre d’entraînement au close-combat à l’Union des Sociétés d’Education Physique et de Préparation Militaire, après un échauffement généralisé et spécifique préparant au corps-à-corps, nous avons lors de la partie principale commencé par travailler le relever-offensif dont le relevage en base.
A la suite de cela, nous avons revu le crochetage depuis le sol.
C’est ce qui nous a amené à effectuer aussi une variante de l’amener au sol par les deux chevilles.
Lors du second temps de la partie technique nous avons travaillé les percussions des membres inférieurs à proche distance : le side kick et le boot kick étaient à l’honneur, les élèves ont par la suite pratiqué en binômes un enchaînement de coup de pied à proche et très proche distance.
Lors du troisième temps de la partie principale, les élèves ont pu travailler un amené au sol par les cervicales.
Il est à savoir que l’amener au sol par les cervicales est un travail effectué plus précisément sur la partie haute de la colonne cervicale, trois os entrent en jeu :
-l’occipital
-l’atlas (C1)
-l’axis (C2)
C’est ce qui est appelé la charnière crânio-faciale, c’est elle qui soutient la tête. Elle est le siège de mouvements très fréquents et de faible amplitude comme l’orientation du regard ou l’équilibrage par les organes vestibulaires, elle permet les mouvements
-d’inclinaison
-de flexion-extension
-de rotation de la tête.
L’amener au sol que nous avons travaillé ce mercredi consistait à déséquilibrer l’adversaire en travaillant sur
1/ l’articulation « occipital-atlas » qui permet tous les mouvements mais surtout les mouvements de flexion-extension (avant-arrière)
2/l’articulation « atlas-axis » qui favorise les rotations et permet la flexion-extension mais n’entre pas en jeu pour l’inclinaison.
Ce déséquilibrage consistait notamment à influer sur les récepteurs vestibulaires donc, qui informent le cerveau en permanence sur la position exacte de la tête et sur ses déplacement.
Il s’agissait en quelque sorte de « brouiller » le signal d’information pour qu’il ne puisse plus participer aux réactions d’adaptation du maintient de l’équilibre du corps pour amener plus facilement l’adversaire au sol.

Bien sûr, nous avons terminés sur une série de combats libres segmentés.

Fin de compte rendu.

Résumé de la séance de close-combat du mercredi 26 avril 2017 au sein du Centre d’entraînement de L’Union des Sociétés d’Education Physique et de Préparation Militaire (USEPPM)
▪ Séance de type « endurcissement »
▪ Début de l’entrée en salle: 20H00
▪ Fin des activités: 21H30

Related posts

Semaine 22 compte rendu.

Semaine 22 compte rendu. Ce lundi 29 mai, notre échauffement était constitué entre autres...

Séance n°24 (compte rendu)

Instruction menée par C. GEMELLI.  Orientation générale: rusticité/combat corps-à-corps.  Thème technique: le chin-jab de...

Les commentaires sont actuellement fermés.

Top