Centre Entraînement Close-Combat

Centre d'Entraînement au Close-Combat

Séance de close-combat du mercredi 22 mars 2017

image2 22:03:2017

image3 22:03:2017Ce mercredi 22 mars 2017 a eu lieu notre séance hebdomadaire de préparation au combat corps-à-corps « main nue » du Centre d’entraînement au close-combat . Après la prise en compte des membres de l’Union des Sociétés d’Education Physique et de Préparation Militaire, notre directeur du centre, Raphaël Saint-Vincent a donné la parole à Guillaume SCHWERTZ, interne en Chiropraxie de la Clinique Chiropratique Ivry*.image1 22:03:2017

Lors de cette séance la mise en train a été particulièrement intense pour les élèves, avec des répétitions de certains « fondamentaux » nécessaires à la préparation physique. Cette mise en train était composée d’un échauffement généralisé et d’un échauffement spécifique préparant au combat corps-à-corps. Le premier objectif de cette mise en train était de fabriquer de la chaleur, pour ce faire nous devions nous livrer à un effort musculaire actif d’une intensité suffisante (la puissance musculaire produite pour fabriquer de la chaleur doit dépasser 50 watts). Ensuite, il s’agissait en second temps, d’activer le système cardio-vasculaire et d’effectuer une mobilisation articulaire dynamique.

Lors de la partie principale, nous nous sommes remémoré

  • la défense sur saisie latérale de nuque travaillée lors de la séance précédente.

A la suite de cela nous avons étudié

  • un amené au sol par balayage de l’adversaire. Nous pouvions le travailler soit en saisie au col soit démarrer le travail technique en position de préhension comme pour un début de lutte.

A la fin de la séance certains volontaires parmi les élèves ont pu effectuer quelques combats souples à la vue de leurs camarades pour mettre en application l’educatif travaillé pour amener l’adversaire au sol.

 

*La chiropraxie, est fondée sur des ajustements vertébraux de façon à libérer les interférences nerveuses qui y sont rattachées, elle traite des pathologies mécaniques de l’appareil neuro-musculo-squelettique, du rachis, et de leurs effets sur la santé humaine. Ces ajustements, selon Guillaume SCHWERTZ, permettent au corps de corriger ses déséquilibres en relâchant la tension musculaire, lui permettant ainsi de récupérer plus rapidement, libérant les différentes tensions corporelles pouvant être liées à l’effort physique et au stress quotidien.

Related posts

Séance n°24 (compte rendu)

Instruction menée par C. GEMELLI.  Orientation générale: rusticité/combat corps-à-corps.  Thème technique: le chin-jab de...

Les commentaires sont actuellement fermés.

Top